De nombreuses entreprises ont vu leur profitabilité fondre comme neige durant la pandémie de COVID-19. Plusieurs dirigeants ont le réflexe de couper dans les dépenses promotionnelles en période d’instabilité, mais la visibilité d’entreprise est un outil essentiel à mettre dans votre coffre pour vous aider à tirer votre épingle du jeu. Voici nos trucs et astuces pour que vous puissiez vous y mettre.

L’image de marque pour attirer la bonne clientèle

Pendant la pandémie, les rencontres d’affaires et les poignées de main ont cédé la place aux rencontres virtuelles et au démarchage par outils technologiques. Dans ce contexte, l’image de marque de votre entreprise prend une place plus importante qu’avant puisque le premier contact n’est plus nécessairement un humain qui présente à ses prospects tout le potentiel de ses produits et services. C’est l’image de marque qui est maintenant le premier contact de votre entreprise avec vos acheteurs.

Il faut se le dire (même si ce n’est pas bien vu!), la vérité est que nous jugeons tous sur les apparences! Vous avez beau offrir le meilleur service à la clientèle, mais si vos outils de visibilité d’entreprise ont l’air tout droit sortis des années 2000, vous n’attirerez pas beaucoup de clients. Et présentement, c’est celui qui sort du lot qui remporte la palme!

Pour aller chercher la bonne clientèle, celle qui restera fidèle à votre marque, vous devez créer une image et des outils qui répondent à leurs aspirations et à leurs besoins, auxquels elle s’identifie. Et pas nécessairement besoin de dépenser des milliers de dollars pour y arriver. Si les grandes agences de branding offrent des services dispendieux, il est tout à fait possible de travailler un logo de base ou quelque chose d’un peu plus élaboré qui va déjà attirer le regard et vous permettre de suivre les tendances sans dégarnir tout votre portefeuille.

Un site Web et une boutique en ligne faciles à naviguer

Votre présence en ligne est désormais requise plus que jamais! Il ne suffit plus d’avoir un site Web; il faut un site qui est accessible, avec un temps de chargement des pages le plus rapide possible, facile à naviguer et pensé afin de répondre à toutes les questions de votre clientèle.

Votre site doit également être bien référencé sur les moteurs de recherche pour qu’il soit visible et visité par le plus d’internautes possible, vos futurs clients.  

On sait que, avant la pandémie, moins de la moitié des petites entreprises n’avaient toujours pas de site de vente en ligne. Le coronavirus a changé la donne et forcé plusieurs d’entre elles à prendre ce virage. Si vous n’avez toujours pas fait le saut vers le commerce en ligne, il vous faut développer cet outil de visibilité dès maintenant.

Au-delà de la plateforme elle-même, c’est toute votre stratégie et votre modèle d’affaires qui doivent être revus pour fonctionner dans un contexte « virtuel ». La technologie est là et il faut la mettre au service des entreprises et des consultants qui sauront s’adapter à ce changement. Ce sont eux qui s’en sortiront le mieux.

Des médias sociaux pour soutenir votre site Web et vos ventes

Les Facebook, Instagram, LinkedIn, Pinterest et Tik Tok de ce monde peuvent contribuer au succès d’une marque à condition d’avoir une stratégie dans son baluchon. Il existe différentes approches possibles selon le budget et le temps dont vous disposez. Si l’argent fait défaut, vous devrez y consacrer plus de temps et ça ne se fera pas en criant « ciseaux »; il vaut mieux tenter le coup que de ne rien faire.

Vous devrez prendre le temps de déterminer :

Vous pourrez ensuite établir un calendrier éditorial avec toutes les publications planifiées sur chacune des plateformes et commencer à préparer votre contenu. L’idéal est de pointer vos publications vers votre site Web ou votre e-commerce afin de générer des ventes en ligne ou de communiquer avec vous pour vos services.

Voyez votre présence sur les médias sociaux comme un outil de visibilité d’entreprise pour vous faire connaître, mais aussi comme une stratégie faisant partie d’un tunnel de vente.

La création de vidéos

Les vidéos promotionnelles et les courtes capsules sur les réseaux sociaux ont de plus en plus la cote. Plus que jamais, les gens désirent voir et connaître les êtres humains derrière les entreprises.

La vidéo permet de s’adresser directement aux consommateurs, de leur raconter une histoire et de leur transmettre les valeurs d’une PME et de son équipe. Elle suscite l’interaction et la fidélisation d’une communauté de clients et de futurs clients, surtout lorsqu’elle est véhiculée par les plateformes sociales.

Même s’il est maintenant possible de tourner et monter une vidéo avec des outils maison, assurez-vous d’avoir un son de qualité et d’ajouter des sous-titres dans vos vidéos destinées aux médias sociaux. Une vidéo de qualité médiocre aura l’effet contraire de ce que vous recherchiez au départ.

D’autres stratégies pour la visibilité de votre entreprise

Il existe plusieurs autres options pour vous démarquer de la concurrence. Tout dépend évidemment de votre capacité financière à les mettre en place. Parmi celles-ci, notons les campagnes publicitaires sur Google Ads, le référencement naturel (SEO) de votre site Web et la publicité radio.

Si vous avez besoin d’accompagnement pour votre visibilité d’entreprise, c’est avec plaisir que nous vous aiderons à développer et réaliser une stratégie gagnante. Contactez-nous!

À l’heure actuelle, le développement d’un commerce en ligne constitue pour beaucoup d’entrepreneurs une approche à considérer ou un projet qui doit enfin être concrétisé.

La crise sans précédent que nous vivons force les entrepreneurs à revoir leur modèle d’affaires et leur offre de services. Créer un site marchand est-il seulement pour les producteurs et distributeurs de biens de consommation? Quelles sont les différentes options pour développer un commerce électronique?

X-trait communications vous propose quelques pistes de réflexion.

Qu’est-ce que les gens recherchent sur les sites de vente en ligne?

Avant de faire le saut en e-commerce, il est préférable de connaître les types de produits et services recherchés par les acheteurs en ligne.

Google Trends et Google Shopping constituent des outils intéressants pour savoir ce qui est le plus recherché par les internautes.

Par exemple, dans les 30 jours qui ont précédé le 7 avril 2020, les articles les plus recherchés étaient :

Évidemment, ce rapport reflète le changement drastique que le Québec a vécu en l’espace de deux semaines, où certains biens sont devenus essentiels pour plusieurs. Cet exemple sert toutefois à démontrer qu’on peut dégager des tendances sur un certain nombre de semaines et de mois et voir ce qui est le plus en demande. 

En procédant de cette façon, on développe une entreprise en ligne basée sur les besoins plutôt que d’essayer de transférer nos produits et services actuels dans une boutique en ligne. Sachez toutefois que des sites d’achat en ligne, il y en a beaucoup sur le Web et qu’il faut donc bien s’entourer pour rendre sa boutique e-commerce rentable. Plusieurs aspects sont donc à considérer : 

Faire de la vente en ligne avec les marketplaces

Afin de minimiser les risques, certains décident de se lancer dans le commerce électronique en utilisant les plateformes de marketplace comme Amazon, eBay et Etsy.

S’il est vrai que vous profitez de la force de ces marques pour attirer de la clientèle, cela comporte aussi un prix. Le plus gros avantage des « places du marché » est l’accès immédiat à une clientèle. Toutefois, pour protéger leurs clients, les marketplaces imposent des règles très strictes aux vendeurs.

Si vous ne respectez pas ces règles, par inadvertance ou de façon délibérée, votre compte peut être suspendu du jour au lendemain pour plusieurs jours et même plusieurs semaines. 

De plus, comme vous le savez, les Amazon de ce monde font de l’argent en recevant une commission sur vos ventes. Cette commission, de 15 % à 20 %, est calculée sur votre chiffre d’affaires et non sur votre revenu net. Lorsqu’on calcule les coûts fixes, la marge est souvent bien mince!

Il faut aussi prendre en considération le nombre d’items par panier. Avec son propre site e-commerce, il est possible d’inciter le client à poursuivre ses achats en ligne à l’aide des techniques de remarketing (reciblage publicitaire). Cette approche permet d’augmenter la valeur moyenne d’un panier d’achat, mais il est impossible de le faire pour vos propres produits sur les marketplaces.

D’autres facteurs à garder en tête

Les coûts d’expédition : plus on est capable de vendre d’items, plus le coût fixe d’expédition est réduit, car l’envoi est tarifé selon une échelle de poids sur les colis. L’ajout d’un ou deux articles ne change parfois rien au prix d’expédition, mais vous permet d’avoir un meilleur profit si vous êtes capable de vendre davantage.

La fidélisation de la clientèle : c’est ici que ça se corse, car les clients sont fidélisés par les « places du marché » et non par vous. Si vous décidez de développer votre boutique e-commerce ultérieurement, la clientèle qui achetait vos produits par l’entremise d’une marketplace va demeurer avec cette dernière.

Transférer ses produits et services en ligne

Si pour vous, il est hors de question de changer de domaine d’affaires, mais que vous désirez tout de même faire le saut dans la vente en ligne, sachez qu’il est possible de créer une boutique en ligne pour une panoplie de services. 

Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, les sites de formation en ligne auront la cote grâce aux mesures annoncées par le gouvernement, qui prendra en charge les coûts de formation en entreprise et le salaire des employés jusqu’au 30 septembre 2020.

Évidemment, on ne monte pas un site e-commerce en deux jours, mais si vous aviez déjà l’idée de développer une plateforme de formation en ligne à titre de consultant indépendant, il faut le faire rapidement.

Que vous soyez comptable, informaticien, spécialiste de langues étrangères, ergothérapeute, etc., votre programme de formation pourra aider les travailleurs à se requalifier, à développer les compétences nécessaires pour la poursuite des activités de leur entreprise ou à suivre des formations obligatoires selon leur ordre professionnel.

Même si le programme du gouvernement a été annoncé seulement pour quelques mois, la formation à distance continuera certainement de prendre de l’ampleur dans les prochaines années. Et à l’aide d’une bonne stratégie de marketing Web, votre site de vente en ligne spécialisé en formation pourra devenir rentable au bout de quelques temps. 

Faire preuve de créativité

Si vous n’êtes pas formateur dans l’âme, vous pourriez créer des eBook destinés à la vente en ligne selon votre domaine d’expertise. La mode du DIY est définitivement là pour rester, alors profitez-en pour expliquer aux gens :

Il s’agit tout simplement de faire preuve de créativité pour trouver un moyen de transférer une partie de vos aptitudes et compétences d’une façon à les monétiser sur le Web par l’entremise d’une boutique en ligne. 

Il ne vous restera plus qu’à vous associer avec de bons spécialistes du Web pour vous accompagner dans votre transition vers le commerce électronique!

Partagez-nous vos impressions! Cet article vous a-t-il aidé à alimenter votre réflexion?

X-Trait

228-A, rue Champlain
Saint-Jean-sur-Richelieu (Qc)
J3B 6V8
514-360-2455

info@x-trait.com

Termes et conditionsPolitique de confidentialité
Pandia Badge 1
facebooklinkedininstagram linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram