En tant que spécialistes en marketing et en visibilité, cette phrase nous l’entendons très souvent. Les entreprises associent les stratégies marketing, peu importe le média, à une action nécessaire uniquement pour combler un manque. Les initiatives en marketing sont donc perçues comme une solution miracle pour faire émerger l’entreprise d’une situation précaire. 

“Pas assez de ventes, nous allons augmenter nos publications sur les réseaux sociaux.”

“En manque d’employés, nous allons investir dans les annonces de recrutement.”

“Pas assez de mouvement dans la communauté, nous allons trouver une façon d’engager les gens à connecter avec nous.”

La vérité, c’est que la plupart des entreprises agissent en réaction face à leurs enjeux au lieu de travailler par anticipation. La croissance d’une entreprise n’est jamais linéaire, c’est en fait des montagnes russes qu’il faut apprendre à prévoir. Beaucoup d’entrepreneurs arrivent dans nos bureaux désirant déployer des stratégies au niveau de leur visibilité avec un sentiment d’urgence de voir les choses bouger rapidement. Or le marketing n’est pas une commande ni un “piton” automatique qui va générer du résultat immédiat. Et malheureusement, cette urgence de vouloir observer des résultats concrets rapides va teinter tout le processus stratégique puisque la patience et la vision globale ne seront pas au rendez-vous.

C’est la constance de vos actions qui soutiendront vos périodes plus difficiles

Il faut impérativement transformer notre vision de la chose et admettre que les stratégies marketing doivent SURTOUT être considérées quand, justement, l’entreprise va bien. Pourquoi?

Parce que lorsque le trafic, les chiffres, la satisfaction des clients sont présents et mesurables, il y a beaucoup plus de facteurs sur lesquels s’appuyer pour bâtir la notoriété de l’entreprise. Et c’est dans l’implantation de cette notoriété visuellement parlant, à travers les messages, le choix des images, les couleurs, les actions proposées, que les résultats souhaités arriveront encore plus.Une fondation solide permet d’aborder de multiples angles différents quand il est question de créer une stratégie de visibilité. Et surtout, grâce à cette constance dans les actions posées et planifiées sur le long terme, vous serez soutenu si un jour vous rencontrez des difficultés passagères.

Inversement, une entreprise qui se trouve dans une situation difficile ou encore qui est depuis peu en affaires avec moins de clients à son actif permet un champ de possibilité plus limité pour déployer une stratégie solide, autant financièrement qu’au niveau de la notoriété. 

Est-ce possible tout de même? Oui tout à fait. Mais ça requiert de la patience et l’acceptation que les initiatives déployées sont des graines plantées dans l’esprit de son audience et non des gains immédiats.

La prochaine fois que la croyance que “vous n’avez pas besoin de marketing parce que les mandats ou les clients entrent facilement” vous effleure l’esprit, répondez à cette question ; 

Pourquoi Nike, Mc Donald et Apple investissent encore en marketing?

Le 21 septembre 2021 dernier, le projet de loi no 64 est adopté à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec. Le lendemain, soit le 22 septembre, la Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels est officiellement sanctionnée. Quelle est cette loi au juste? Que devront faire les entreprises québécoises (et les organismes publics, par ailleurs) d’ici cette date afin d’être en règle? Pour quand doivent-ils s’exécuter? On répond à ces questions dans cet article de blogue.

Qu’est-ce que la Loi sur la protection des renseignements personnels?

La Loi sur la protection des renseignements personnels est le petit nom (pas si court) que l’on donnera ici à la Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels. Comme son appellation complète le suggère, elle se veut une mise à jour de l’encadrement légal concernant les renseignements personnels. Inspirée du Règlement général sur la protection des données (RGPD) instituée par l’Union européenne, elle prend en considération le contexte numérique qui est à présent le nôtre. Elle apporte ainsi des modifications à plusieurs lois préexistantes, dont :

C’est la Commission d’accès à l’information (CAI) du Québec qui doit s’assurer de l’implémentation et du respect de la nouvelle Loi.

Pour être prêt le moment venu, voici quelques actions que vous devez poser en tant que compagnie ou organisme.

Nominer un responsable de la protection des renseignements personnels

Chaque entreprise et organisme doit sélectionner un responsable de la protection des renseignements personnels. Si aucune personne n’est formellement désignée, le rôle est assuré par l’individu ayant la plus haute autorité au sein de l’organisation.

Dans le cadre de sa fonction, le responsable de la protection des renseignements personnels doit notamment :

Informer les personnes concernées pour obtenir un consentement éclairé

La nouvelle Loi sur la protection des renseignements personnels insiste sur le fait que vous devez obtenir un consentement donné « de façon express ». Pour obtenir un tel consentement, vous devez informer - avant la collecte et sur demande - les personnes concernées de leurs droits :

Vous devez également leur indiquer le pourquoi et le comment de votre démarche.

Pour quelle raison récoltez-vous les données de la personne concernée? Quelle utilisation ferez-vous de ses renseignements personnels? Cela signifie que vous ne pouvez pas utiliser une donnée pour une raison autre que celle indiquée lors de la collecte initiale. 

Par quel moyen les données sont-elles récoltées?  Par exemple, quelle technologie (logiciels, plateformes, outils en ligne, etc.) employez-vous pour ce faire? Le cas échéant, comment les gens peuvent-ils désactiver les fonctions de cette technologie qui permettent de les identifier, de les localiser ou de dresser un profil.

Publier vos règles encadrant la gouvernance des renseignements personnels

En plus d’informer les individus sur demande et au moment de la collecte de données, vous devez publier vos règles encadrant la gouvernance des renseignements personnels. Cela inclut :

Vous aurez compris que, si vous n’avez pas encore de règles formelles pour toutes ces choses, vous avez à mettre le tout par écrit, et ce, « dans un langage clair et simple ». Elles doivent, par ailleurs, être approuvées par la CAI. Cette dernière publiera des directives afin de soutenir les entreprises et les organismes dans le processus.

Quand les modifications sur la protection de renseignements personnels entrent-elles en vigueur?

La Loi sur la protection des renseignements personnels doit être appliquée par la Commission d’accès à l’information en trois phases, pour trois années consécutives.

Phase 1 : 2022

Les premières modifications doivent entrer en vigueur le 22 septembre 2022. À partir de cette date, les entreprises et les organismes auront pour obligation d’avertir la CAI des incidents de confidentialité. Ils devront également avoir désigné un responsable de la protection des renseignements personnels.

Phase 2 : 2023

Le 22 septembre 2023, la majorité des changements apportés par la Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels entrent en vigueur. Il s’agit de plus ou moins toutes les modifications, à l’exception de celles à venir en phase 3, mentionnées ci-dessous.

Phase 3 : 2024

La dernière phase de la Loi, applicable le 22 septembre 2024, vise finalement l’établissement des obligations relatives au droit à la portabilité des données (par exemple, la communication des informations dans un format déterminé à la personne concernée).

Des amendes et des sanctions pénales sont prévues pour les organisations qui ne se conformeront pas à la Loi sur la protection des renseignements personnels en temps et en heure.

Mettez à jour votre site Web pour être en règle

Si votre entreprise ou votre organisme dispose d’un site Web, la Loi sur la protection des renseignements personnels indique expressément que vous devez y publier vos règles en la matière. C’est là qu’X-trait communications, agence de visibilité urbaine offrant des services de conception et d’hébergement Web, intervient. On peut vous aider à ajouter des pages pour vos politiques et implémenter des formulaires et autres outils pour obtenir le consentement de vos utilisateurs lors de la collecte d’informations, par exemple pour votre marketing par courriel ou vos outils de suivi tels que Google Analytics 4. Communiquez avec nous pour discuter de votre transition légale et de ses implications.

Google Analytics est un service gratuit qui vous donne la possibilité d’analyser le trafic de vos plateformes. Pour récolter ses données, Google Analytics utilise des « propriétés », qui permettent de générer des rapports de performance. En mars 2022, Google annonce la fin des propriétés Universal Analytics (UA). Pour être plus précis, cela signifie que les propriétés UA ne seront plus traitées à partir du 1er juillet 2023. Autrement dit, elles ne collecteront plus de données. Si vous souhaitez continuer à produire des rapports de performance à jour par la suite, il vous faudra employer des propriétés Google Analytics 4 (GA4).

Cette transition soulève de nombreuses interrogations :

X-trait communications répond ici à toutes ces questions et plus encore!

UA et GA4, quelle différence?

Les différences entre Universal Analytics et Google Analytics 4 sont trop nombreuses pour que nous nous attardions ici à chaque petit détail. Voici les principaux changements que nous avons relevés, lesquels influencent le processus d’analyse des données.

L’apprentissage automatique pour des insights sur les utilisateurs

Pour faire court, disons que les propriétés UA récoltent leurs données grâce aux cookies, les témoins de connexion qui « s’installent » sur votre appareil lorsque vous « acceptez tous les cookies » en arrivant sur une page Web ou une plateforme. Le suivi et l’analyse des performances sont donc dépendants des cookies; si l’utilisateur les refuse - tous ou en partie -, certaines données seront manquantes.

GA4 introduit le machine learning, ou apprentissage automatique. Cela rend possible la formation d’insights analytics, des alertes vous informant sur le comportement des utilisateurs dévoilés par les données.

Un nouveau modèle de données basé sur l’événement

Universal Analytics et Google Analytics 4 utilisent un modèle de données différent pour produire vos rapports de performance. Les propriétés UA génèrent des données selon un modèle basé sur les pages vues et les sessions. Les propriétés GA4, quant à elles, adoptent un modèle fondé sur les événements, soit les « actions » d’un utilisateur :

Ce changement permet un suivi plus serré et représentatif du comportement des utilisateurs. Pour vous montrer comment, nous prendrons une métrique commune aux propriétés UA et GA4, celle de la « page vue ». Pour cette dernière, UA comptabilise simplement le nombre total de fois qu’une page Web a été consultée (le nombre de « sessions » ouvertes). GA4 va plus loin : il relève également les vues répétées, soit quand un utilisateur visite la page plusieurs fois. Une telle mesure pourrait, par exemple, vous permettre de cibler les utilisateurs « prêts à l’achat », comme le démontre le fait qu’ils reviennent sans cesse sur la même page de produit. 

Un suivi en fonction des appareils et des plateformes

Tandis que UA génère des données multiappareil limitées, GA4 produit à la fois des données cross-device et cross-platform. Autrement dit, les propriétés GA4 font non seulement la distinction entre les appareils, mais aussi entre les plateformes. Ainsi, elles permettent, par exemple, d’identifier l’origine des vues.

De plus, vous pouvez savoir si ces vues proviennent d’un même utilisateur.

Votre compte Google Analytics utilise-t-il actuellement des propriétés UA ou GA4?

GA4 a été déployé le 14 octobre 2020. Pour savoir si votre compte utilise des propriétés UA ou GA4, vous pouvez vérifier sur Google Analytics. Si les propriétés sont identifiées par un ID commençant par « UA », c’est qu’elles relèvent d’Universal Analytics. Les propriétés GA4, elles, sont identifiées par une série de chiffres, sans lettre.

Exemples d'ID UA vs GA4

Que pouvez-vous migrer de UA à GA4?

Google Analytics vous permet de transférer plusieurs choses de UA à GA4. Cela inclut :

Importer vos associations Google Ads

Si votre compte Google Ads est synchronisé avec Google Analytics, vous devez importer vos associations Google Ads en effectuant la migration. Si vous ne le faites pas, votre compte Google Ads ne recevra plus de données à partir du mois de juillet 2023.

Exporter l’historique des rapports UA

Après le 1er juillet 2023, il sera possible - pendant au moins six mois - de consulter vos rapports de performance antérieurs à la date limite. Si vous désirez conserver ces informations passé ce délai, vous devez exporter l’historique de vos rapports dans le format que vous préférez parmi :

Profitez de la migration pour vous exécuter.

Faites la transition vers Google Analytics 4 dès maintenant

N’attendez pas la date fatidique du 1er juillet 2023 pour effectuer la migration de UA à GA4; vous pouvez la faire à n’importe quel moment. Pour passer à Google Analytics 4, vous pouvez consulter le guide de migration constitué à cet effet.

Pour ne pas perdre de temps et vous assurer de ne rien oublier lors de la transition, faites appel à des professionnels dans le domaine du Web. Ça inclut les agences comme la nôtre!

X-trait communications s’occupe de :

Pour savoir tout ce qu’on peut faire pour vous à ce sujet ou pour en apprendre davantage sur les changements amenés par la transition d’Universal Analytics à Google Analytics 4, contactez-nous.

Le prix d’une création de logo peut être aussi bas que 50 $ (et même moins!) et aussi haut que 10 000 $. Ça, c’est la réponse rapide. Entre les deux, il y a toute une palette de nuances! Si vous désirez savoir quels facteurs considérer pour bien choisir votre prestataire de services, poursuivez votre lecture, mais d'abord éclaircissons un point.

La différence entre un logo et une image de marque

Beaucoup de clients nous demandent quelle est la différence entre une création de logo et le développement d'une image de marque. De façon succincte, on peut dire qu'une image de marque contient les éléments suivants :

La marque (la perception, la réputation, les valeurs, les émotions et l'expérience véhiculés par l'entreprise)

L'identité visuelle (tout ce qui a trait à l'univers graphique, i.e. le logo, le slogan, le ton, les couleurs et les polices de caractères, la papeterie, les emballages, les affiches, les bannières, etc.)

Le développement d'une image de marque est beaucoup plus élaboré qu'une simple création de logo et donc plus cher à mettre en place. Mais revenons au vif du sujet. Qu'est-ce qui influence le prix d'un logo?

Les logos génériques

Parmi ce qu’on appelle les logos génériques, pensez à ceux que vous pouvez obtenir à faible coût avec Fiverr, Vistaprint et les logiciels de génération de logos en ligne. Ce sont des logos libres de droits qui peuvent être utilisés par n’importe qui.

Le principal avantage d’opter pour cette approche est que vous avez accès à un logo pas cher. Sachez en revanche qu’il y a des inconvénients importants à utiliser un logo générique.

Pas de personnalisation : ce type de logo ne permet pas de refléter pleinement votre marque, vos valeurs et votre vision puisqu’il est pratiquement impossible d’ajouter des éléments distinctifs qui représentent votre entreprise.

Votre voisin peut avoir le même logo ou presque : les logos génériques sont reconnus pour leur design cliché, ce qui permet d’identifier facilement les secteurs d’activités auxquels ils sont rattachés. Si, par exemple, vous êtes un avocat, il y a de fortes chances que vous ayez l’option d’un logo générique avec le symbole de la balance à l’ancienne (avec les poids)… et un de vos compétiteurs aussi!

Ne dure pas dans le temps : en général, ces designs « vieillissent » mal et ne respectent pas l’évolution de votre entreprise. Tôt ou tard, il faut alors refaire son logo d’entreprise.

concept-logo

Les logos personnalisés

Les logos personnalisés créés par des designers graphiques offrent une grande flexibilité. En plus de mettre les valeurs de votre entreprise de l’avant et de bien représenter vos produits et services, ils transmettent des émotions auxquelles vos clients cibles peuvent s’identifier.

Les graphistes font appel aux choix de couleurs, de polices, de formes et d’éléments distinctifs pour communiquer ces émotions.

Pourquoi investir dans la création d’un logo personnalisé

Il existe plusieurs raisons pour pencher vers une solution de logo personnalisé. Nous vous présentons ici celles que nous jugeons les plus pertinentes.

Le respect des règles de base d’un bon logo : selon plusieurs designers, pour qu’un logo soit optimal, il doit être simple, répondre au milieu pour lequel il a été créé et contenir des éléments distinctifs. Seuls les logos personnalisés répondent à ces critères.

Durée dans le temps : la simplicité, la règle de base numéro un des bons logos, offre l’avantage aux logos de durer plus longtemps, car ils ne sont pas conçus selon des tendances spécifiques.

Le côté unique de la personnalisation : le logo constitue un élément essentiel de l’image de marque d’une entreprise. Il reflète son ADN, ce qui la distingue de ses compétiteurs.

La perception des gens : l’image d’une marque est souvent perçue comme étant de moindre qualité et manquant d’originalité avec un logo générique. Malheureusement, cette impression demeure quant à la perception de la qualité des produits et services qui s’y rattachent.

Le sentiment d’appartenance des clients : un logo reflétant une image forte, basée sur les valeurs de l’entreprise, engendre la fidélisation de la clientèle.

La facilité d’utilisation dans plusieurs médias : plus le logo est simple et conçu de manière à être adapté, plus il est facile de l’intégrer à n’importe quelle plateforme ou média relativement aux contraintes techniques.

Un logo signé X-trait

Si vous recherchez un partenaire pour le design de votre logo, contactez notre équipe. Nos graphistes se feront un plaisir de vous accompagner dans le processus. Si vous désirez voir des exemples de notre travail, consultez notre portfolio.

Si vous n’êtes pas familier avec le terme SEO, il s’agit d’un acronyme pour Search Engine Optimization. En français, on parle de référencement naturel.

En fait, il s’agit de pratiques mises en place afin de positionner un site Web dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche. La rédaction SEO représente une de ces méthodes.

Cette dernière constitue la composante non technique du SEO. L’autre aspect du référencement naturel, le SEO technique (dit SEO on-site), tient compte de multiples facteurs, dont l’indexation des pages, la vitesse de chargement, l’expérience utilisateur (UX Design), etc.

Dans cet article, vous allez découvrir les subtilités de la rédaction optimisée pour les moteurs de recherche, et pourquoi il est préférable de faire appel à un rédacteur SEO pour la création d’un site Web si l'on veut obtenir de bons résultats.

"redacteur-seo"

La nature de la rédaction SEO : deux cibles différentes

La rédaction optimisée pour les moteurs de recherche représente un double défi pour le rédacteur. C’est qu’il doit écrire pour deux auditoires différents qui n’ont pas nécessairement les mêmes objectifs.

D’une part, il y a le client potentiel que l’on veut séduire et ne pas trop inonder de mots (on le sait, les gens ne lisent plus!).

De l’autre il y a les Google, Yahoo et Bing de ce monde qui, grâce à des robots, sont en mesure de déterminer le type de contenu de votre site en fonction des mots utilisés, de les analyser et de les classer selon les requêtes des internautes.

Il faut savoir que les moteurs de recherche ne tiennent même pas compte des textes courts (moins de 350 mots). Selon les plus récentes données, les articles de blogues qui se classaient le mieux avaient entre 1500 et 1800 mots! Qui de nos jours lit un article de cette longueur à moins d’être vraiment adepte du sujet?

Il faut donc réconcilier deux visions opposées et si de surcroît vous n'êtes pas rédacteur professionnel, il s’agit de tout un défi à relever!

L’utilisation de mots et d’expressions-clés

On en parle depuis maintenant longtemps de ces fameux mots-clés. Le danger, c’est d’en abuser dans les textes si l'on ne sait pas comment les utiliser.

Et il ne suffit pas de faire une liste de mots en lien avec votre industrie pour savoir lesquels choisir! C’est un point de départ, mais c’est loin d’être suffisant.

Un bon rédacteur SEO utilise des outils de type keyword planner afin de déterminer les mots et expressions les plus utilisées.

De plus en plus d’outils de planificateur de mots-clés sont disponibles sur la toile. En voici quelques exemples :

Certains sont gratuits, d’autres payants, mais si l'on veut aller plus loin, les options payantes sont souvent nécessaires.

Ces outils permettent de découvrir le nombre de requêtes mensuelles sur une expression clé dans un secteur géographique déterminé ainsi que le degré de difficulté pour bien se positionner sur cette même expression.

En général, vaut mieux éviter les mots-clés avec un degré de difficulté de plus de 50 %, car il est assez difficile de se classer parmi les 10 premiers dans les résultats de recherche.

Une fois les mots-clés choisis, il faut sélectionner les pages du site sur lesquelles ils seront utilisés. Habituellement, un mot-clé par page est suffisant, mais si vous possédez un module SEO version premium (Yoast ou SEO Press, par exemple), vous pouvez utiliser plus d’un mot-clé par page.

Le champ lexical

En plus des mots-clés, lorsque l’on fait de la rédaction SEO, il faut démontrer aux moteurs de recherche que nous connaissons le sujet dont nous parlons.

La richesse du champ lexical, c’est-à-dire tout le vocabulaire en lien avec un domaine en particulier, va servir à cet objectif. D’où l’importance d’utiliser des synonymes et des variantes d’un mot ou d’une expression ainsi que des mots de même famille.

Plus le champ lexical est large et le vocabulaire varié, meilleurs seront les résultats naturels dans le classement des moteurs de recherche.

Les balises SEO

Les balises SEO vont servir à donner des indications à Google afin de l’aider dans son analyse de votre site. Elles vont aussi informer les internautes sur le contenu d’une page.

Dans un premier temps, il y a la balise titre (ou title) et la meta-description. C’est ce qu’on voit apparaître dans les résultats de recherche sur une requête donnée.

La balise title ne doit pas dépasser 65-70 caractères espaces compris, tandis que la meta-description elle sera de 165 caractères. Ces informations sont insérées dans le plug-in SEO de votre site Web.

On retrouve ensuite les H1, H2 et H3, le cas échéant. Ces balises servent à organiser la structure du texte. La H1 représente le titre de votre page Web ou article de blogue. Il y a donc qu’une seule balise H1 par page.

Les H2 sont les sous-titres. Par exemple, le sous-titre de cette section du présent article de blogue intitulé « Les balises SEO » est considéré comme une balise H2.

Il peut arriver qu’il y ait une balise H3 si un sous-titre (H2) contient une sous-section. Pensez à une table des matières avec ses sections et sous-sections pour vous aider à les visualiser.

Selon les bonnes pratiques de rédaction optimisée pour les moteurs de recherche, il est recommandé d’utiliser le mot-clé principal d’une page dans :

Attention au bourrage de mots-clés (keyword stuffing) qui est considéré comme une pratique abusive depuis quelques années déjà et pour laquelle les algorithmes de Google peuvent pénaliser un site.

La rédaction marketing et les appels à l’action

Une fois les formalités de la rédaction SEO réglées, il faut rédiger pour les prospects en tenant compte de ce qu’ils recherchent. C’est là que la rédaction marketing entre en ligne de compte.

Nicolas Boileau disait : « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ».

C’est exactement ce dont il est question en rédaction marketing. Des phrases courtes, simples et qui suscitent l’intérêt. Pas toujours facile, surtout lorsque le contenu est technique!

Il faut également penser à répondre à leurs questions et anticiper leurs contre-arguments afin de bien vendre un produit ou service sur une page Web. Le ton sera sélectionné en fonction du profil du public cible qu’on appelle aussi personas marketing.

Pensez également à intégrer des appels à l’action en utilisant un verbe qui incite les gens à poser un geste particulier comme remplir un formulaire de contact ou ajouter un article dans leur panier d’achats sur votre boutique en ligne.

Faciliter la lecture Web

Comme on l’a déjà mentionné, la longueur des textes est importante pour les moteurs de recherche.

Sur une page fondatrice de site Web (accueil, services, à propos, etc.), il faut viser un minimum de 500-600 mots et plus si vous le pouvez. Pour les articles de blogue, le minimum est de 800 à 1000 mots.

Pour faciliter la lecture des internautes, qui eux « scannent » ou survolent le texte :

Comme vous pouvez le constater, la rédaction pour les moteurs de recherche comporte plusieurs aspects. Avoir un bon français écrit est un point de départ, mais il ne saurait être suffisant pour savoir comment écrire des textes pour son site Web.

Si vous avez besoin d’aide pour votre contenu Web, n’hésitez pas à communiquer avec nous. La rédaction SEO fait partie de notre expertise!

À l’heure actuelle, le développement d’un commerce en ligne constitue pour beaucoup d’entrepreneurs une approche à considérer ou un projet qui doit enfin être concrétisé.

La crise sans précédent que nous vivons force les entrepreneurs à revoir leur modèle d’affaires et leur offre de services. Créer un site marchand est-il seulement pour les producteurs et distributeurs de biens de consommation? Quelles sont les différentes options pour développer un commerce électronique?

X-trait communications vous propose quelques pistes de réflexion.

Qu’est-ce que les gens recherchent sur les sites de vente en ligne?

Avant de faire le saut en e-commerce, il est préférable de connaître les types de produits et services recherchés par les acheteurs en ligne.

Google Trends et Google Shopping constituent des outils intéressants pour savoir ce qui est le plus recherché par les internautes.

Par exemple, dans les 30 jours qui ont précédé le 7 avril 2020, les articles les plus recherchés étaient :

Évidemment, ce rapport reflète le changement drastique que le Québec a vécu en l’espace de deux semaines, où certains biens sont devenus essentiels pour plusieurs. Cet exemple sert toutefois à démontrer qu’on peut dégager des tendances sur un certain nombre de semaines et de mois et voir ce qui est le plus en demande. 

En procédant de cette façon, on développe une entreprise en ligne basée sur les besoins plutôt que d’essayer de transférer nos produits et services actuels dans une boutique en ligne. Sachez toutefois que des sites d’achat en ligne, il y en a beaucoup sur le Web et qu’il faut donc bien s’entourer pour rendre sa boutique e-commerce rentable. Plusieurs aspects sont donc à considérer : 

Faire de la vente en ligne avec les marketplaces

Afin de minimiser les risques, certains décident de se lancer dans le commerce électronique en utilisant les plateformes de marketplace comme Amazon, eBay et Etsy.

S’il est vrai que vous profitez de la force de ces marques pour attirer de la clientèle, cela comporte aussi un prix. Le plus gros avantage des « places du marché » est l’accès immédiat à une clientèle. Toutefois, pour protéger leurs clients, les marketplaces imposent des règles très strictes aux vendeurs.

Si vous ne respectez pas ces règles, par inadvertance ou de façon délibérée, votre compte peut être suspendu du jour au lendemain pour plusieurs jours et même plusieurs semaines. 

De plus, comme vous le savez, les Amazon de ce monde font de l’argent en recevant une commission sur vos ventes. Cette commission, de 15 % à 20 %, est calculée sur votre chiffre d’affaires et non sur votre revenu net. Lorsqu’on calcule les coûts fixes, la marge est souvent bien mince!

Il faut aussi prendre en considération le nombre d’items par panier. Avec son propre site e-commerce, il est possible d’inciter le client à poursuivre ses achats en ligne à l’aide des techniques de remarketing (reciblage publicitaire). Cette approche permet d’augmenter la valeur moyenne d’un panier d’achat, mais il est impossible de le faire pour vos propres produits sur les marketplaces.

D’autres facteurs à garder en tête

Les coûts d’expédition : plus on est capable de vendre d’items, plus le coût fixe d’expédition est réduit, car l’envoi est tarifé selon une échelle de poids sur les colis. L’ajout d’un ou deux articles ne change parfois rien au prix d’expédition, mais vous permet d’avoir un meilleur profit si vous êtes capable de vendre davantage.

La fidélisation de la clientèle : c’est ici que ça se corse, car les clients sont fidélisés par les « places du marché » et non par vous. Si vous décidez de développer votre boutique e-commerce ultérieurement, la clientèle qui achetait vos produits par l’entremise d’une marketplace va demeurer avec cette dernière.

Transférer ses produits et services en ligne

Si pour vous, il est hors de question de changer de domaine d’affaires, mais que vous désirez tout de même faire le saut dans la vente en ligne, sachez qu’il est possible de créer une boutique en ligne pour une panoplie de services. 

Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, les sites de formation en ligne auront la cote grâce aux mesures annoncées par le gouvernement, qui prendra en charge les coûts de formation en entreprise et le salaire des employés jusqu’au 30 septembre 2020.

Évidemment, on ne monte pas un site e-commerce en deux jours, mais si vous aviez déjà l’idée de développer une plateforme de formation en ligne à titre de consultant indépendant, il faut le faire rapidement.

Que vous soyez comptable, informaticien, spécialiste de langues étrangères, ergothérapeute, etc., votre programme de formation pourra aider les travailleurs à se requalifier, à développer les compétences nécessaires pour la poursuite des activités de leur entreprise ou à suivre des formations obligatoires selon leur ordre professionnel.

Même si le programme du gouvernement a été annoncé seulement pour quelques mois, la formation à distance continuera certainement de prendre de l’ampleur dans les prochaines années. Et à l’aide d’une bonne stratégie de marketing Web, votre site de vente en ligne spécialisé en formation pourra devenir rentable au bout de quelques temps. 

Faire preuve de créativité

Si vous n’êtes pas formateur dans l’âme, vous pourriez créer des eBook destinés à la vente en ligne selon votre domaine d’expertise. La mode du DIY est définitivement là pour rester, alors profitez-en pour expliquer aux gens :

Il s’agit tout simplement de faire preuve de créativité pour trouver un moyen de transférer une partie de vos aptitudes et compétences d’une façon à les monétiser sur le Web par l’entremise d’une boutique en ligne. 

Il ne vous restera plus qu’à vous associer avec de bons spécialistes du Web pour vous accompagner dans votre transition vers le commerce électronique!

Partagez-nous vos impressions! Cet article vous a-t-il aidé à alimenter votre réflexion?

Depuis le 21 Avril 2015, Google a modifié sa règlementation à propos de la prise en charge et de la priorité donnée aux sites Web en ce qui a trait au référencement naturel. Désormais, Google se permet de privilégier les sites Web en responsive design qui sont compatibles sur tous les types de mobiles, téléphones intelligents et tablettes. Ainsi, l’internaute peut naviguer sur le Web à partir de l’appareil de son choix et sera assuré d’une lecture facile, dont le format sera adapté et ne nécessitant aucun déplacement ou grossissement de l’écran pour y voir convenablement. 

Quels sont les impacts directs sur le site Web de votre entreprise?

1- Si votre site n’a pas été optimisé pour passer en mode responsive, vos clients et vos clients potentiels se verront contraints de naviguer sur le site de votre entreprise et d’y découvrir un contenu difficilement lisible. Le risque que plusieurs d’entre eux se découragent et quittent votre site Web plus rapidement demeure élevé. Ceci vous fera sans doute perdre des ventes potentielles, car l’internaute n’aura pas pris le temps de découvrir vos produits et services.

2- Toujours dans l’optique où votre site Web n’est pas responsive, vous aurez du mal à obtenir un classement efficace sur Google et les autres moteurs de recherche puisque ces derniers pénaliseront votre site Web dans leurs critères de référencement naturel (SEO). Par conséquent, les gens qui recherchent des produits et services dans votre domaine d’expertise vous trouveront plus difficilement sur les moteurs de recherche car vous n’apparaîtrez pas parmi les premiers dans les résultats de recherche.

Passez en mode responsive design

Si votre site Web a été conçu avant le 21 Avril 2015, il vous faudra apporter des ajustements à celui-ci afin de répondre aux critères de Google, Bing et des autres moteurs de recherche. Si le design du site est plutôt récent, cela ne nécessitera pas une énorme charge de travail.

Par contre, si votre site a besoin d’un peu d’amour, profitez-en pour penser à une refonte de site Web qui inclura une version desktop (ordinateur de bureau) et une version pour téléphones intelligents et autres appareils mobiles.

X-trait Communication est en mesure d’analyser vos besoins et d’exécuter une refonte de votre site Web tout en développant un projet de conception Web qui tienne compte de votre budget et de votre réalité d’entreprise. Contactez-nous pour plus d’informations!

Premièrement, faisons le point sur ce qu’est le marketing par courriel. Ce dernier inclut soit une infolettre soit un autre type de courriel à contenu promotionnel envoyé de la part d’une entreprise.

De manière générale, on les voit entrer sans trop de surprises. Les infolettres arrivent plus souvent qu’autrement dans la boîte de pourriels, ou encore, on marque le destinateur comme « indésirable ». 

Cependant, avec les derniers changements de la loi anti-pourriel (C-28), on propose de meilleures pratiques commerciales qui permettent de mieux cibler la clientèle.

Pourquoi devrais-je envisager le marketing par courriel?

Êtes-vous propriétaire d’une entreprise? Si oui, prévoir un plan d’email marketing est une excellente stratégie pour votre organisation.

Encore aujourd’hui, il s’agit d’une des façons les plus efficaces de vous apporter de l’eau au moulin. Cette stratégie de marketing numérique vous permet de garder le contact avec vos clients existants et vos clients potentiels qui vous connaissent, mais qui n’ont pas encore effectué une transaction avec vous.

En gardant un contact régulier grâce à des informations sur les nouveautés de votre entreprise ou à du contenu éducatif à valeur ajoutée en lien avec votre domaine d’expertise, c’est à vous qu’ils penseront pour leurs futurs besoins. 

En bonne et due forme (loi C-28)

Toute forme de marketing par courriel se voit maintenant régie par la loi C-28. Toutes les plateformes où il est possible de recevoir une forme de sollicitation sont visées : les SMS et messages texte, les courriels et les envois privés sur les médias sociaux entre donc dans cette catégorie.

Il est impératif d’avoir le consentement (exprès ou tacite) du destinataire auquel votre démarche commerciale s’adresse. Dans le cas contraire, vous vous positionnez de manière défavorable en contrevenant à la loi. Des pénalités salées sont prévues à ceux qui font fausse route à cette dernière. Mieux vaut consulter le site explicatif de la loi anti-pourriel ou un conseiller juridique pour vous assurer que vous adoptez les pratiques requises. 

Quatre essentiels de l’email marketing

1. Le premier coup d’œil

Assurez-vous d’offrir à vos lecteurs une infolettre ou courriel promotionnel agréable à lire et à regarder. Incluez des images et soyez bref au sujet de votre promotion. Optimiser votre contenu en un minimum de mots possible.

2. L’objet

Selon la loi, l’objet de votre courriel doit être en lien avec le contenu de votre courriel. Par exemple, si vous souhaitez faire la promotion de votre grande vente annuelle, n’y inscrivez pas seulement « Bonjour ». Optez plutôt pour « Notre grande vente est maintenant en vigueur ».

3. La personnalisation

C’est bien connu qu’en prenant soin d’adresser votre envoi à l’intéressé dans le corps de votre courriel encourage davantage ce dernier à considérer votre offre et même à y répondre.

4. La constance

La technologie vous permet depuis longtemps de programmer facilement vos envois avec des plateformes telles que Mailchimp, Cakemail ou Cyber Impact. Planifiez-les sur une base régulière!

Des questions? Nous pouvons vous aider. Communiquez avec un membre de l’équipe d’X-trait dès à présent pour vous aider à mettre en place vos envois par courriel.

N’attendez pas plus longtemps. Essentiel, indispensable, incontournable (...)? Les adjectifs manquent pour souligner l’importance d’en faire autant. Allons un peu plus loin en disant qu’aujourd’hui, votre présence sur Facebook Business est plutôt « naturelle ».

Saviez-vous que de plus en plus d’organisations n’utilisent que Facebook afin de diffuser leurs produits, services et diverses offres? Pourquoi pas?

3,2, 1, PARTEZ!

Démarrez sur Facebook Business

Si un site Web demeure crucial, démarrer avec une page Facebook entreprise vous permet tout d’abord de cibler concrètement votre clientèle et même de découvrir de nouvelles opportunités d’affaires.

En diffusant votre contenu régulièrement et en usant d’une ligne éditoriale pertinente, vous êtes en mesure d’observer la source de l’intérêt suscité et, surtout, quels services ou produits semblent attirer le plus d’attention et pourquoi.

Prenons cet exemple :

Vous offrez 4 services d’entretien ménager : nettoyage de surfaces, lessive, lavage extérieur et dépoussiérage. Pendant un mois, vous avez publié différents articles intéressants et des annonces de vos 4 services.

Ce que vous avez pu observer :

1. Un intérêt majeur a été créé pour le nettoyage extérieur. Vous obtenez plusieurs contrats de lavages de fenêtres à venir.

Leçon : Mettre en valeur dans vos services l’expression « lavage de vitres ». Et pourquoi ne pas publier une photo d’une façade fraîchement lavée?

2. Des commerces sont vivement interpellés par le dépoussiérage. Vous êtes en soumission pour un commerce qui occupe une superficie impressionnante!

Leçon : Viser les commerces de manière plus évidente à l’avenir.

Vous avez ciblé une bonne partie de votre clientèle et ouvert un autre service aux commerces.

Génial, non?

Facebook Business : mode d’emploi

Une multitude d’articles existent en ligne expliquant « comment faire pour créer une page Facebook entreprise » ou « quand publier quoi » sur Facebook. Sont-ils tous pertinents? Généralement, oui.

Vous pouvez également suivre une formation qui vous épargne son lot de recherches et vous permet de poser des questions en lien direct avec votre offre d’entreprise. 

Certaines agences se spécialisent dans les formations de base pour Facebook entreprise. D’une durée variable d’une demie journée à une journée, elles vous permettent d’apprendre à gérer votre page entreprise et à bien cibler le type de contenu pertinent pour vous. 

Vous pouvez poursuivre votre apprentissage avec une formation sur la publicité Facebook, une fonction un peu plus avancée dans la gestion d’une page Facebook Pro (autre nom de Facebook Business).

Astuces de pros

Ce que l’on aime de Facebook, ce sont les nombreuses actions possibles. En effet, il y en a tant et tant qu’on peut aisément s’y perdre! Avec un peu de pratique, le tout se simplifie grandement (fait vécu).

Voici d’ailleurs quelques astuces à tester dans vos prochaines actions :

Autre conseil, veillez à suivre un ratio d’environ :

Les gens ne sont pas intéressés par les pages Facebook entreprise qui ne font que mettre des publications pour vendre. Ils veulent du contenu riche et intéressant.Vous désirez un coup de main pour créer une stratégie de contenu pour votre page Facebook Business ou pour en déléguer la gestion? Communiquez avec nous dès maintenant! Il nous fera plaisir de vous aider à augmenter votre visibilité sur le réseau social le plus utilisé au monde.


Le choix d’un partenaire Web n’est pas une mince affaire. C’est avec lui que vous allez établir une relation à long terme pour développer votre visibilité numérique et faire croître votre entreprise sur la toile.

Vous devez miser sur l’X-cellence, rien de moins.

Que vous soyez en démarrage, en période de croissance ou de restructuration, exceller dans tous les domaines de votre organisation est une ambition plus que légitime. Mais pour y arriver, il faut savoir s’entourer de spécialistes qui connaissant bien leur domaine… tout comme vous êtes le spécialiste de votre champ d’expertise!

Voici donc quatre conseils qui vous aideront à bien choisir votre partenaire Web

1 - Exposez-vous concrètement

Le contenant y est pour beaucoup, quoiqu’en soit le contenu. Selon nous, la symbiose d’un visuel invitant et d’une image représentative de votre essence est primordiale. Comme quoi « coup d’œil » doit aussi rimer avec « raison d’être ». Assurez-vous donc de sélectionner un partenaire numérique qui saura capter la mission et les valeurs de votre entreprise.

2 - Exigez la visibilité

La prise en charge du portrait 360° de votre expansion est un gage important de réussite. Être visible sur le Web demeure un facteur clé de la réussite des entreprises d’aujourd’hui. Et cela va bien au-delà de la simple conception d’un site Web

Généralement, on vous créé une image, on vous met en ligne et vous remercie ensuite pour votre confiance… C’est tout? Il ne s’agit pourtant pour nous que du début! 

Il faut penser à des stratégies de marketing Web qui incluent la présence sur les réseaux sociaux, la publicité numérique et toutes les techniques du inbound marketing. Et il faut penser à renouveler les stratégies tout au long de l’évolution de l’entreprise.

Optez donc pour la totale!

Soyez confiant

En tout temps, soyez en confiance quant à l’écoute de vos besoins. Un bon partenaire Web s’ajuste constamment à votre portrait évolutif. Informer nos clients régulièrement de l’évolution de leurs projets, c’est aussi leur donner la chance de se vouer à leurs démarches d’affaires actuelles avec l’esprit tranquille.


Finalement, allez-y en optant pour la solidité : il s’agit des fondements de votre projet. Soyez curieux, posez des questions, comparez et n’ayez pas peur d’en demander plus… Faites le premier pas vers une solution sur mesure et concrète : appelez-nous!!

Les sites à page unique, communément appelés site one-page, ont clairement la cote depuis quelques années. Ils se prêtent bien à plusieurs formes d'entreprises, ce qui en fait un phénomène tendance.

Un site à page unique est agréable à consulter. L’expérience nous permet de constater que c’est plus rapide d’aller d’une section à l’autre puisqu’un simple défilement de la page (scroll) est nécessaire. L’accès à partir d’un appareil mobile permet la même expérimentation.

Si vous disposez d’un budget limité et de peu de temps à consacrer au projet, il s’agit d’une solution intéressante pour vous.

Pour présenter vos informations sur une page, certains paramètres comme le genre produits et de services vous offrez doivent être mis de l’avant. Même si vous pouvez toujours le faire vous-même, vous gagnez à tous les coups de d’abord faire évaluer votre démarche par un expert.

Un site one page « Beau, bon, pas cher » 

Plusieurs plateformes mettent à votre disposition plus d’un modèle de sites one-page « faites-le vous-même » (DIY). Cette option à faibles coûts constitue un attrait majeur pour ceux qui n’ont pas encore de site en ligne.

Cependant, une multitude de propriétaires d’entreprise faisant affaire avec ce genre de service se voit souvent déçus du produit final (ceux-là mêmes qui nous consultent après coup). Ces soi-disant « partenaires » en ligne ne peuvent vous offrir un service personnalisé et bien vous conseiller quant à la meilleure approche pour votre type d’entreprise. Il faut de plus être patient pour suivre tous les tutoriels qui vous expliquent comment créer le site et bien l’optimiser pour le référencement naturel (SEO).

Une relation à long terme

Un des avantages d’opter pour le one page site avec une agence Web, c’est qu’il demeure évolutif en vue de vos besoins et objectifs. Vous pourrez donc ajouter des pages et modifier votre site Web selon vos priorités et votre budget. Vous obtenez donc un meilleur suivi avec votre partenaire Web qui saura vous conseillez à chacune des étapes.

Si vous avez des questions à propos des sites à page unique, n’hésitez pas à communiquer avec un membre de notre équipe. Il nous fera plaisir de vous conseiller afin de déterminer s’il s’agit d’une avenue avantageuse pour vous et votre entreprise.

Vous avez décidé d’engager une équipe de tournage pour réaliser une vidéo d’entreprise? Excellente nouvelle! Grâce à ce format de contenu, vous pourrez présenter votre entreprise à vos clients, vous démarquer de la concurrence et développer de nouveaux marchés!

Toutefois, pour plusieurs, le tournage d’une vidéo d’entreprise est une expérience qui suscite beaucoup de questions. C’est pourquoi nous avons invité nos spécialistes en réalisation et montage à se pencher sur le sujet afin de pouvoir y répondre!

Que doit-on préparer avant la journée de tournage?

Plusieurs dirigeants d’entreprises se demandent jusqu’où ils doivent s’impliquer dans la préparation du tournage de leur vidéo corporative. Comme il s’agit de notre métier, nous vous offrons un produit clé en main.

Vous n’avez donc rien à préparer sinon que de connaître votre entreprise et de bien nous la vendre au moment de l’entrevue.

Quelles sont les questions qui seront posées lors du tournage?

Comme mentionné ci-dessus, l’objectif de la vidéo d’entreprise est de nous présenter votre compagnie. Le but est donc de nous parler de celle-ci.

Nous vous poserons donc des questions comme :

Quelle est la durée d’une vidéo d’entreprise?

Le format courant est d’environ 1 minute 30 secondes. Nous parlons ici de courtes vidéos conçues pour créer un impact.

Quels lieux seront filmés?

À notre arrivée, nous effectuons un repérage afin de déterminer quels sont les endroits susceptibles de mettre votre entreprise en valeur. Cette étape se fait discrètement et ne bouscule ni vos employés ni vos opérations.

Quelles personnes doit-on faire participer au tournage?

Qui devrait-on voir dans votre vidéo d’entreprise? Vos associés? Vos employés? Les membres de la direction? Vos partenaires? Vos clients?

N’oubliez pas que nous parlons d’une vidéo au format très court. Notre conseil est donc de vous concentrer sur son objectif principal : présenter votre entreprise. Optez donc pour la personne la plus en mesure de le faire.

Que faire si la personne n’est pas à l’aise devant la caméra?

Un tournage en entreprise peut faire peur. Si vous n’êtes pas habitués, une caméra, c’est imposant. Toutefois, une équipe de professionnels sera capable de vous aider à l’oublier.

Chez X-trait, c’est notre façon de fonctionner du moins! D’ailleurs, pour les tournages en entreprise, notre équipe se compose d’une ou deux personnes qui ont pour but de vous mettre à l’aise. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, vous oubliez totalement que la caméra se trouve à côté de vous.

Est-ce que vous devrez regarder la caméra?

La majorité du temps, vous n’aurez pas à le faire. Pas besoin de vous inquiéter d’avoir l’air naturel ou non devant la caméra, car le tout se déroulera comme une discussion.

Selon le contenu de l’entrevue ou des informations recueillies sur votre entreprise lors du repérage, notre équipe sera en mesure de tourner différents plans afin de pouvoir faire un montage qui représente bien votre entreprise.

Lors de ce genre de vidéo, il est d’usage de combiner :

Soyez donc assuré que nous trouverons toujours la façon de vous mettre en valeur!

Si vous êtes attentifs, vous verrez que c’est le même genre de composition visuelle que l’on retrouve dans les documentaires.

L’entrevue est-elle obligatoire pour un tournage réussi?

Non, ce n’est pas nécessaire. Si vous ne souhaitez pas intégrer d’entrevue, nous pouvons proposer deux options au tournage de votre vidéo corporative :

Si l’option du narrateur est celle qui vous intéresse, nous mettons à votre disposition un professionnel qui fait partie de notre équipe. De plus, nous pouvons également fournir les services pour la rédaction de texte de narration si vous ne disposez pas d’une équipe de communications à l’interne.

L’équipe filmera-t-elle mes produits ou mes locaux?

Oui, c’est une portion qui fait partie du tournage de la vidéo d’entreprise. Elle est généralement prévue à la suite de l’entrevue, car le contenu qui est discuté avec le client détermine souvent les images que nous captons par la suite.

Donc, lorsque nous avons terminé l’entrevue avec vous, nous nous déplaçons discrètement dans vos locaux afin de capter des images de vos produits, de vos locaux et de votre équipe. Ceci permet d’appuyer vos propos et de démontrer l’ambiance et la personnalité de votre entreprise.

Envie d’en savoir plus sur la vidéo d’entreprise? Contactez un conseiller chez X-trait communications!

X-Trait

228-A, rue Champlain
Saint-Jean-sur-Richelieu (Qc)
J3B 6V8
514-360-2455

info@x-trait.com

Termes et conditionsPolitique de confidentialité
Pandia Badge 1
facebooklinkedininstagram linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram